LA NATUROPATHIE ET LES ENFANTS.

En tant que parent, on veut ce qu’il y a de meilleur pour son enfant. Alors quand il y a un souci de santé, de relation, d’émotion qui perturbe la vie de l’enfant (et donc, la vie de toute la famille), le parent va faire tout ce qu’il faut pour le bien-être de son petit.
On a généralement l’habitude d’entendre parler de naturopathie pour les adultes. Mais les enfants, quelque soit leur âge peuvent également en bénéficier. Et justement, ce qui est intéressant, c’est qu’ainsi, nous allons pourvoir guider l’enfant sur le chemin de sa santé dès son plus jeune âge et instaurer des habitudes de vie saines et adaptées. L’objectif est de prendre soin de leur capital santé, de leur donner les bonnes bases d’une hygiène de vie saine et éviter qu’un trouble s’installe et perdure dans le temps.

La naturopathie est une pratique naturelle et holistique de la santé et du bien-être, considérant l’individu dans sa globalité. Le naturopathe ne se limite pas à un désordre ou une problématique mais va chercher à en savoir un peu plus sur les causes possibles et va donc aller explorer d’autres sphères, qui peuvent, au premier abord, n’avoir aucun lien avec le trouble.
Ainsi, pour des maux de ventre, le naturopathe va aller chercher des informations sur l’alimentation de la personne, son niveau d’activité (plutôt sédentaire, sportive ou dynamique), son rythme et son mode de vie, ses habitudes, son stress, des allergies etc.

Pour les enfants, c’est pareil !

La naturopathie pour enfant, comment ça se passe?

« Prendre soin des enfants dès petits pour en faire des adultes équilibrés et acteurs de leur bien-être »
Nos enfants sont de magnifiques graines qui ne demandent qu’à grandir et s’épanouir.

Pour déterminer les conseils les plus judicieux et bénéfiques à mettre en place, il faut tout d’abord connaitre l’enfant et sa famille. C’est l’objectif du premier RDV qui dure 1h30…..la durée de l’entretien s’adapte à l’enfant et à sa résistance. Pas simple pour lui de reste tout ce temps! Même si un coin demon cabinet lui est dédié avec des jeux et des jouets, il n’est pas dans environnement habituel, ne peut pas courir, n’a pas ses affaires et peut donc vite s’impatienter……
Pour moi, la clé d’un bon RDV est de l’impliquer dans l’échange, de le faire parler lui et pas seulement son parent (en fonction de son âge bien sûr) et surtout de l’écouter….l’écouter réellement. Un enfant, dans son discours, aussi décousu soit-il pour nous, nous livre pleins d’informations intéressantes sur ce qui l’intéresse, ses passions, ses habitudes, ses besoins.
Et un enfant qui va participer, qui va se sentir libre d’intervenir et se savoir entendu va, de ce fait, « assurer » le RDV sans trop de problème !

Il est tout aussi important qu’il se sente en confiance et en sécurité. Il est fondamental pour moi de créer le lien, de lui expliquer qui je suis et pourquoi il est là. A ce propos, je demande toujours aux parents de préparer l’enfant et de lui expliquer pourquoi il vient me voir.
Ensuite, la magie des enfants opère….ils ont cette capacité à mettre de la simplicité dans l’échange.

bien etre en famille avec la naturopathie

La rencontre s’articule autour d’une série de questions tout aussi importantes les unes que les autres car elles vont permettre de mieux connaitre l’enfant : son chemin de vie de la grossesse jusqu’à aujourd’hui, sa force vitale (cette capacité d’auto-régulation qui est en chacun de nous), ses forces et ses faiblesses. La façon dont il mange, dort, digère, bouge, se comporte avec les autres sont tout aussi important en naturopathie.
Le naturopathe observe et apporte une écoute bienveillante.

Revenir sur la grossesse de la maman et la naissance de l’enfant peut paraitre étonnant mais la manière dont cela a été vécu a un impact sur l’organisme de l’enfant. Ainsi, la prise de médicaments pendant la grossesse, des angoisses de la mère ou encore une naissance traumatisante sont autant de points sur lesquels porter attention.

Lors de la première séance, on part d’une problématique spécifique qui amène les parents à se tourner vers un naturopathe pour enfant.
Les demandes les plus courantes que je vois au cabinet portent sur :
– un problème de transit – très souvent une constipation chronique
– une alimentation pas ou peu équilibrée que le parent souhaite modifier mais il ne sais pas trop comment s’y prendre, par où commencer et surtout comment combler les besoins nutritionnels de l’enfant.
– des problèmes ORL à répétition : otite, bronchite, angine, toux etc
– de l’eczéma
– un sommeil compliqué
– un reflux gastro oesophagien
– les allergies
– le comportement, relationnel, émotions

Il n’est pas rare que la demande de départ ait quelque chose à voir avec un souci parental à régler (tensions dans le couple, un émotionnel chamboulé, une histoire de famille compliquée, un trauma d’enfance, de mauvaises habitudes etc). L’objectif n’est certainement pas de culpabiliser mais simplement de pointer du doigt les origines du souci pour mieux accompagner la famille.
Quand on instaure de nouvelles habitudes, que ce soit alimentaires ou de vie pour un enfant, cela a bien généralement un impact sur la famille entière. Eh oui, pourquoi l’enfant serait-il le seul à changer sa façon de manger?? 😉
Il ne faut pas oublier que nous sommes, en tant que parents, des exemples pour nos enfants.

Bien entendu, le naturopathe pour enfant adapte les conseils à celui-ci et à sa famille. Un des grands principes de la naturopathie est de justement individualiser l’accompagnement.
Chaque enfant est unique et chaque famille l’est aussi.
Il n’y a pas de protocole pré-établi mais un Programme d’Hygiène Vitale personnel (ou PHV, le nom « savant » de l’ensemble des conseils proposés) qui correspond aux besoins de l’enfant tout en répondant à la problématique de départ et en prenant en compte l’environnement familial : composition de la famille, garde alternée, horaires de travail, lieu de résidence…

Parmi les conseils proposés, nous retrouvons :

Des ajustements alimentaires :
L’alimentation, c’est la base de la santé. J’aime à dire que « ce que nous mangeons aujourd’hui fabrique nos cellules de demain ».
Les sujets du petit-déjeuner, du goûter, du sucre, de l’eau, des légumes sont abordés afin de permettre aux parents de savoir répondre aux besoins nutritionnels des enfants.
Je le vois souvent au cabinet : les parents se questionnent sur l’alimentation et souhaitent faire le maximum pour leur enfant. Mais pas simple quand un enfant a déjà pris des habitudes! ou quand il ne mange pas de légumes, les parents peuvent se sentir démunis et ne plus savoir trop comment s’y prendre. Compliqué aussi de cuisiner maison quand on rentre tard du travail, qu’il y a le bain-les devoirs-le repas à faire-d’autres enfants…ahhhh! Heureusement, on peut cuisiner sain ET rapide. On peut aussi et surtout s’organiser (et je dirais aussi repenser ses propres besoins de parents et son propre rythme de vie 😉
L’entretien de naturopathie spécifique enfant permet de passer tout cela en revue et d’apporter des solutions, des idées, des recettes.

l'alimentation en naturopathie enfant

Des conseils pour (re)mettre du mouvement et de la nature dans le quotidien de l’enfant :
L’activité, le mouvement est essentiel à notre équilibre autant physique qu’émotionnel et cela, en naturopathie, on l’a bien compris et c’est un point essentiel de l’entretien.
L’enfant se dépense t’il assez, se défoule t’il? A t’il une activité sportive régulière et si possible en extérieur?
A l’école, il passe des heures assis à un bureau, à suivre des directives et s’il bouge un peu trop et ne reste pas en place, il a vite fait d’être catalogué hyperactif!
Or, l’enfant a besoin de bouger tous les jours. Et en tant que parents, il faut veiller à cela…..bien que cela peut être quelque peu (voire beaucoup) contraignant.
La nature nous apporte de réels bienfaits pour notre bien-être. Plus tôt on invitera les enfants à s’y connecter, plus ils en auront l’habitude et l’envie.
Plus facile à dire qu’à faire quand on habite en appartement en ville me direz-vous! Bien sûr, mais il est bien rare que nous n’ayons pas accès rapidement à un espace de nature, un parc, une forêt.
Les enfants ont besoin d’être dehors, de jouer librement, d’explorer leur environnement, de faire connaissance avec ce qui les entoure, de s’oxygéner. Bien souvent, le frein vient plutôt des parents. C’est donc un conseil et une nouvelle habitude à mettre en place en famille pour le bonheur de tous.

Des exercices simples et ludiques de détente et de retour au calme :
Au cabinet, j’ai une caisse remplie de diverses activités, objets de manipulation, livres que je mets à la disposition des enfants pendant le RDV. Cela me permet aussi de conseiller et d’orienter les parents si besoin vers des objets qui pourraient aider leur enfant. Il existe maintenant une multitude d’accessoires, de jeux, de fidgets que ce soit pour améliorer la concentration des enfants, les détendre ou faciliter certains apprentissages.
La respiration est d’une grande aide et généralement les exercices sont appréciés des enfants. Dans nos sociétés occidentales, nous n’apprenons pas à nos enfants à respirer ….à vraiment respirer et à en saisir tous les bienfaits. Dommage ! Il existe des choses faciles à mettre en place pour les enfants, comme la respiration de la paille. En plus de leur apporter du calme, la respiration leur permet de se connecter à leur corps et à leurs sensations corporelles. Encore un bon point !

Un travail sur les émotions avec divers outils :
Certains parents sont inquiets quant à l’état émotionnel de leur enfant ou un comportement « déplacé » sans se douter toutefois que le comportement, jusqu’ici incriminé est tout simplement normal et naturel chez un enfant. Je pense qu’on se met trop de pression en tant que parent et qu’on met la barre trop haute pour nos bambins. Il n’y a déjà ni règle ni norme ; l’enfant est tel qu’il est et c’est à nous parent, de l’accepter ainsi sans vouloir le faire grandir trop vite.
Je mets en avant ici un point extrèmement important : le parent parfait n’existe pas, chacun fait de son mieux en fonction de son histoire, ses propres émotions, son propre parcours de vie.

Evidemment, dans certains cas, l’enfant a besoin d’un accompagnement spécifique et les questions que se posent les parents sont alors justifiées. Surtout qu’il est primordial également en naturopathie d’écouter le ressenti des parents et leur faire confiance.
A notre disposition pour apprivoiser les émotions, il y a la roue , les cartes, les jeux, les livres, la parole et l’écoute….il existe dorénavant tout un éventail d’outils ludiques pour apprendre ses émotions.
Les élixirs floraux peuvent aussi être bénéfiques. Ce sont des macérations floraux qui vont agir sur un ou plusieurs états d’âmes. Ainsi, on peut envisager la prise d’élixir, qu’on aura identifié comme adapté, pour accompagner un enfant : suite à un traumatisme, une naissance compliquée, pour travailler sur les peurs, la confiance, l’hypersensibilité etc.
Nous pouvons aussi mettre en place des rituels pour le matin ou pour le soir ; les routines ont le pouvoir de rassurer et de sécuriser l’enfant, alors il serait dommage de s’en passer.
Une orientation vers un autre thérapeute peut être parfois nécessaire que ce soit un psychologue, psychothérapeute, hypnothérapeute, coach familial etc.

Des soins locaux :
En naturopathie, on privilégie tout ce qui est naturel et on peut se servir de nombreuses techniques pour soigner les petits bobos du quotidien des enfants et complémenter les conseils précédents.
En fonction des problématiques, nous pouvons opter pour les huiles végétales pour, notamment, prendre soin de la peau (on adaptera en fonction du type de peau et du résultat recherché), les huiles essentielles qu’on prendra soin de choisir avec précaution et sous les conseils d’un thérapeute (à utiliser en externe), l’argile en cataplasme par exemple, l’eau avec des bains aux sels, aux plantes.

prendre soin de soi en famille

L’usage des plantes, des bourgeons en réponse à un besoin spécifique à traiter :
La phytologie, pour les plantes et la gemmothérapie, pour les bourgeons sont des aides intéressantes pour prendre soin de la santé et du bien-être des enfants.
Certaines plantes sont déconseillées pour les enfants : c’est pour cela qu’il est primordial d’être accompagné par un professionnel formé pour ne pas faire d’erreur et pour choisir la plante ou le bourgeon le plus adapté.
On peut utiliser les plantes sous différentes formes en fonction de l’âge de l’enfant et de son besoin : en infusion, en gélules, sous forme liquide préservant la totalité de la plante…Les bourgeons se présentent sous forme liquide et sont très efficace également.
Là encore, l’objectif est de personnaliser le conseil et d’adapter la posologie, tout en prenant en compte les différents traitements éventuels déjà en cours.

Puisque, bien entendu, le naturopathe enfant ne remplace pas le médecin ou le pédiatre. Il est là en complémentarité si besoin. Il ne pose pas de diagnostic et ne délivre pas d’ordonnance. Il n’interfère pas non plus dans le traitement donné par le médecin.

Afin que la transition et les changements soient gérés simplement et sereinement, la mise en place des conseils doit se faire progressivement. Pas question de chambouler tous les repas en même temps, de bousculer trop rapidement les habitudes familiales (surtout s’il y a un autre enfant qui lui, n’a rien demandé ;).
J’aime, pour cela, la technique du kaizen : avancer pas à pas, petit à petit chacun à son rythme.
On met en place en premier les deux-trois conseils les plus faciles puis une fois qu’ils sont bien ancrés dans le rythme de la famille on passe aux prochains et ainsi de suite. Ce sera beaucoup plus confortable pour tout le monde!

Le but de la naturopathie pour enfant est aussi d’apporter aux parents les clés et les outils pour gérer au quotidien afin qu’ils soient, par la suite, les plus autonomes possibles pour accompagner le bien-être de leurs enfants (et le leur).

Alors, en avant avec la naturopathie pour prendre soin de toute la famille au naturel et au quotidien !